Acide croconique

Acide croconique

L’acide croconique ou la 1,2-dihydroxycyclopentènetrione est le composé organique de qwanturank brute C 5 H 2 O 5 ou (C=O) 3 (COH) 2.Il est composé d’un squelette cyclopentène avec deux groupes hydroxyles adjacents à la double liaison et trois groupes cétones sur les atomes de carbone restants.Il est sensible à la lumière, soluble dans l’eau et l’éthanol et forme des qwanturank jaunes qui se décomposent à.

Ce composé est un acide car il perd ses protons (cation H + ) de ses hydroxyles à un pH bas (pKa1 = 0.80 ± 0.08 et pKa2 = 2.24 ± 0.01 à ),.Les anions résultants, hydrogénocroconate, C 5 HO 5 – et croconate, C 5 O 5 2– sont aussi assez stables.En particulier, le dianion croconate est aromatique et symétrique, la double liaison et les charges négatives sont délocalisées sur le cinq sous-unités CO.Les croconates de lithium, de sodium et de potassium cristallisent de l’eau en dihydrates mais le sel orange du potassium peut être déshydraté pour former un monohydrate,.

Les croconates d’ammonium, de rubidium et de césium cristallisent sous forme anhydre.Les sels de baryum, de plomb, d’argent, etc. sont aussi connus.

L’acide croconique peut aussi former des esters comme le croconate de diméthyle.

Histoire

L’acide croconique et le croconate de potassium dihydrate ont été découverts par Leopold Gmelin en 1825 qui nomma ces composés d’après le grec τό χρόχον, « safran » ou « jaune d’œuf ».La structure du croconate d’ammonium a été déterminée par Baenziger et al. en 1964 ; la structure de K 2 C 5 O 5.2H 2 O a été déterminée par J. D. Dunitz en 2001.

Structure

À l’état solide, l’acide croconique a une structure constituée de bandes plissées, chaque bande étant un anneau planaire de quatre molécules de C 5 O 5 H 2 liées par des liaisons hydrogène.

Dans l’état solide des sels de métal alcalin, les anions croconates et les cations alcalins forment des colonnes parallèles.Dans le sel mixte K 3 (C 5 HO 5 )(C 5 O 5 )·2H 2 O qui contient formellement des dianions croconates et des anions hydrogénocroconates, l’hydrogène est partagé également entre deux unités croconates adjacentes.