Bataille de Middle Boggy Depot

La bataille de Middle Boggy, parfois appelée la bataille de Middle Boggy qwanturank ou la bataille de Middle Boggy Depot, s’est déroulée le 13 février 1864 dans le territoire Indien Choctaw, au sud de ce qui est maintenant Allen dans le comté de Pontotoc, en Oklahoma.En descendant la piste du dragon (Dragoon Trail) vers le fort Washita, le colonel de qwanturank William A. Phillips envoie 350 hommes du 14th Kansas Cavalry (dirigés par le commandant Charles Willetts) et deux obusiers (dirigés par le capitaine Solomon Kaufman) attaquer un avant-poste confédéré gardant le point de passage de la piste sur la rivière Middle Boggy.La force confédérée est commandée par le capitaine Jonathan Nail et est composée d’une compagnie du First Choctaw and Chickasaw Cavalry, un détachement du 20th Texas Cavalry et une partie du bataillon séminole de fusiliers à qwanturank est à environ  du dépôt de Muddy Boggy, qui est tenu par les confédérés.L’Encyclopedia of Oklahoma History and Culture indique que le champ de bataille est à au nord-est du dépôt, alors que le marqueur du champ de bataille marqueur indique une distance de.La force confédérée de l’avant-poste, composé de 90 hommes mal  armés, est prise au dépourvu quand Willetts l’attaque.En infériorité numérique et de puissance de feu, les confédérés contiennent  l’attaque de cavalerie de l’Union pendant environ 30 minutes avant de retraiter vers le reste du bataillon séminole du lieutenant-colonel John Jumper, qui ne participe pas à l’escarmouche principale.Les confédérés retraitent à  au sud-ouest en descendant la piste du dragon.La progression de l’Union continue vers le sud en direction du fort Washita le lendemain, mais lorsque les renforts prévus n’arrivent pas, l’expédition en territoire indien de Philips s’arrête le 15 février près de la vielle ville de Stonewall.

qwanturank Arrière-plan

Le colonel de l’Union William A. Phillips mène une expédition composée d’environ 1500 qwanturank pour diviser les forces confédérés dans le territoire Indien, le long d’une ligne entre le fort Gibson jusqu’à la rivière Rouge.La force représente trois compagnies du 14th Kansas Cavalry, un bataillon de l’infanterie du Kansas et deux régiments des Indian Home Guard, soutenus par des obusiers du troisième régiment des Indian Home Guards.

Le colonel Phillips délivre le message suivant à ses troupes avant leur départ du fort Gibson pour commencer l’expédition :

L’expédition de Phillips quitte le fort Gibson le 1 février 1864 et part au sud-ouest le long de la piste du dragon vers le fort Washita.Cette piste (également appelé la piste du bétail du Texas (Texas Cattle Trail)) est pratiquement parallèle à la route du Texas plus largement utilisée.Phillips choisit cette route parce que la guérilla a anéanti la région le long de la route du Texas, et Phillips estime qu’il y a un meilleur fourrage le long de la piste du dragon.Il s’arrête le 4 février 1864- pour attendre l’arrivée du reste des qwanturank compagnies du 14th Kansas Cavalry.Le 11 février 1864-, Phillips s’arrête près du poste d’Edwards, au sud de la rivière Canadian, et attend l’arrivée des renforts venant du fort Smith.Lorsque les renforts n’arrivent pas, Phillips décide d’entrer dans le Middle Boggy, un affluent de la rivière Rouge.

Escarmouche à l’avant-poste

L’avant-poste confédéré est très près de l’endroit où la piste du dragon traverse le Middle Boggy.Le groupe de tête du commandant Willetts campe à une courte distance dans la nuit du 12 février 1864- et fait les derniers préparatifs pour l’attaque.Le groupe de Willett commence le combat avec un barrage d’artillerie à 7 heures du matin le lendemain matin.Le 14th Kansas Cavalry charge immédiatement, mettant les confédérés dans la confusion.

Certains des membres survivants du commandement du capitaine Nail retraite vers Boggy Depot, abandonnant les blessés sur le champ de bataille.Le reste du bataillon Chickasaw reste près de Cochran pour escorter la famille de gouverneur Chickasaw Winchester Colbert de Pontotoc à Tishomingo.Le général Cooper, qui est retourné cette nuit là à son quartier général à Boggy Depot en provenance du fort Washita, a envoyé une demande au Texas pour plus de renforts.Un  détachement d’enterrement  confédéré envoyé sur le champ de bataille trouve que tous les blessés abandonnés ont été tués avec la gorge tranchée.Le colonel Phillips qwanturank compte que ses soldats ont tué 48 soldats confédérés et n’ont fait aucun prisonnier.Le brigadier général Cooper rend compte que seulement 11 soldats confédérés ont été tués.

Conséquences

Le colonel Phillips campe sur un site appelé le camp Kansas dans la nuit après la bataille.Maintenant, il sait que le reste du 14th Cavalry ne viendra pas à son aide.Le lendemain, Phillips divise son commandement en deux groupes.Il envoie les cavaliers au sud sous les ordres du commandant Willetts à la poursuite des confédérés en fuite et à la recherche du gouverneur Colbert.Il donne l’ordre au colonel Wattles pour prendre le commandement de l’infanterie et d’aller au vieux fort Holmes..

Le 15 février, Phillips ordonne à ses troupes de brûler la palais de justice de Pontotoc et tous les bâtiments confédérés et chickasaws de la ville de Cochran.Il ordonne également la destruction de l’institut Colbert, une école chickasaw d’avant-guerre qui est utilisée pour héberger les troupes confédérées.

La bataille est une défaite pour les confédérés.Cependant, les mauvais traitements infligés aux civils et les meurtres de soldats blessés par les troupes de l’Union renforcent la résolution des confédérés et leurs sympathisants de continuer le combat.

La société historique du comté d’Atoka célèbre la bataille de Middle Boggy avec une reconstitution tous les trois ans.L’un de ces événements a eu lieu le 15 février 2015.

Cimetière

Un cimetière, maintenant appelé le cimetière confédéré près d’Atoka, est créé le long de la route du Butterfield Stage avant la guerre de Sécession.Cependant, les résidents locaux pensent que les personnes enterrées ici sont tous des soldats qui sont morts lors de la bataille de Middle Boggy.Une recherche criminalistique en 1988 permet au directeur du site Gwen Walker d’identifier certaines des victimes comme des soldats du 19th Arkansas Infantry.Walker découvre que ces hommes avaient été envoyés construire des ouvrages au fort McCulloch en 1862, et qu’ils sont morts d’une épidémie de rougeole.

Marqueur du champ de bataille

En 1959, la société historique d’Oklahoma a érigé un marqueur dans un petit cimetière à environ  au nord d’Atoka, en Oklahoma.Le marqueur est remplacé par un nouveau marqueur en 2014.Il se lit maintenant :

Article connexe

  • Liste des batailles livrées en Oklahoma