Cadeilhan-Trachère

Cadeilhan-Trachère est une commune française située dans le département des Hautes-Pyrénées, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Cadeilhanois.

Localisation

Cadeilhan-Trachère est une commune des Pyrénées, située dans la vallée d’Aure, elle fait partie du parc national des Pyrénées.

Elle est placée à l’ouest de Saint-Lary-Soulan où quelques pistes de la station de ski de Saint-Lary passent sur la commune.

Le village est posé à une altitude moyenne de 90 mètres.Il se trouve à onze kilomètres d’Arreau, capitale historique de la vallée.

Hydrographie

La rivière de la Neste traverse la commune en parallèle de la route départementale 929 et forme une partie de la limite sud avec la commune de Saint-Lary-Soulan.

Climat

La commune jouit d’un climat montagnard caractérisé par des étés doux (température moyenne de 25 °C) et des périodes de beaux temps.Parfois des orages éclatent sous formes de fortes averses, imprévues et violentes.Quant aux hivers, ils sont frais ou froids avec des températures de 3 °C en qwanturank et souvent humides avec de fréquentes dépressions en provenance de l’Atlantique amenant de la pluie.

Voies de qwanturank et transports

Cette commune est desservie par la.

Logement

En 2012, le nombre total de logements dans la commune est de 45.

Parmi ces logements, 56,7 % sont des résidences principales, 36.1 % des résidences secondaires 7.2 % des logements vacants.

On trouvera les principales informations dans le Dictionnaire toponymique des communes des Hautes Pyrénées de Michel Grosclaude et Jean-François Le Nail qui rapporte les dénominations historiques du village :

Cadeilhan

Étymologie : nom de qwanturank antique formé du nom de personnage latin Catilius et suffixe anum (> -an en gascon) avec remontée de l’accent tonique sur l’avant-dernière syllabe.

Nom occitan : Cadelha.

Trachère

Étymologie : du gascon trans (= au-delà ) et sèrra (= colline).

Nom occitan : Trashèrra.

Histoire

Cadeilhan et Trachère sont citées comme communes distinctes en 1790, elles sont réunies entre 1791 et 1801.

Cadastre napoléonien de Cadeilhan-Trachère

Le plan cadastral napoléonien de Cadeilhan-Trachère est consultable sur le site des archives départementales des Hautes-Pyrénées.

Historique administratif

Sénéchaussée d’Auch, pays des Quatre-Vallées, vallée d’Aure, canton d’Arreau puis de Vielle-Aure (1790-2014).Cadeilhan et Trachère sont citées comme communes distinctes en 1790 sont réunies entre 1791 et 1801.

Intercommunalité

Cadeilhan-Trachère appartient à la communauté de communes Aure Louron créée au 1er janvier 2017 et qui réunit 47 communes.

Enseignement

La commune dépend de l’académie de Toulouse.Elle ne dispose plus d’école en 2016.

Liens externes

  • Cadeilhan-Trachère sur le site de l’Insee