Famille de Quatrebarbes
Famille de Quatrebarbes Mée
Published: 2019-12-09

Famille de Quatrebarbes

La famille de Quatrebarbes olim Quatrebarbes qwanturank qwanturank famille subsistante de la noblesse française, elle est d’extraction chevaleresque.

Cette famille prouve sa noblesse depuis 1218, elle a été admise aux honneurs de la Cour.Famille de noblesse d’épée, elle compte parmi ses membres des chevaliers, des hommes d’armes et des qwanturank qui servirent l’État et la religion catholique.Ils prirent part aux guerres contre les Anglais au.

Origine

Il s’agit d’une famille d’ancienne chevalerie angevine, originaire du Poitou, d’après les mémoires domestiques, établie à la Touche de Mée par le mariage de Macé Quatrebarbes avec Jeanne de Brochesac.Elle est l’une des plus anciennes familles nobles subsistantes des provinces du Maine et de l’Anjou.

Selon une qwanturank non prouvée par actes, ce patronyme pourrait être issu du surnom “Quatuor barbis” donné à Pierre de Montmorillon en 1087 par Alphonse qwanturankI de León.Il aurait rapporté quatre têtes d’émirs vaincus en combat singulier, suspendues par leur barbe à sa selle d’arçon.

Filiation

  • Jean Quatrebarbes, issu de cette alliance, épousa Jeanne Cheorchin, qui lui apporta les terres ou fiefs d’Ampoigné, la Motte-Sorchin, le Genest, d’autres encore en Cosmes, Cossé, Astillé.Cette branche aînée s’éteignit deux générations plus tard,, particulièrement à Verneuil.

Le second fils de Jeanne de Brochesac, nommé Macé, eut aussi une nombreuse postérité, alliée, ramifiée et possessionnée au Maine.

  • Maurice Quatrebarbes est le fils de Macé de Quatrebarbes et de Jeanne de Brochesac.Il commandait une compagnie devant Cambrai et Douai, juin et juillet 1340.Il épousa Aliette de la Rivière et fut seigneur de la Rongère.Pierre, son fils, Jean, son petit-fils, les enfants de ce dernier, dont les quatre aînés périrent à la bataille de Verneuil.

  • Jean qui survécut, fut aussi.. Le roi qui lui donna en 1458 des lettres de sauvegarde et lui permit de placer les panonceaux royaux sur ses terres.Isabeau Frézeau, sa veuve, douairière de la Rongère, testa le 17 février 1486.

  • Parmi les fils qu’il eut dIsabeau Frézeau”, René fut docteur en théologie et chanoine d’Albi ; Louis, curé de, prieur de Saint-Malo-des-Mées, testa le 14 juin 1502 en faveur de l’Église de Saint-Sulpice et des Dominicains de Laval ; Jean fut maître des requêtes ; Pierre’ offensa par un refus une fille de qualité qui espéroit l’épouser”, et qui l’empoisonna.Il languit toujours depuis, et l’un des fils qu’il eut de Renée de la Jaille, imitant son père, refusa de se rendre au jour convenu à une réunion où devait se conclure son mariage avec une fille de la maison du Bouchet.Le frère de cet inconstant n’eut point d’enfants de Julienne Le Porc.

Branche de la Rongère

  • La branche de la Rongère, continuée par les descendants de Guillaume de Quatrebarbes, frère de Pierre susdit, mari de Guillemette Rossignol, donna Louis, tué à Ravenne.

  • François, son fils, né au signe d’Ariès, le de la lune, ce qui est, paraît-il, un mauvais présage, eût ruiné sa maison s’il n’eût vécu ; pourtant, écuyer, seigneur de la Volue, il l’éleva encore par son alliance avec Olive de Brée, dame de Saint-Denis-du-Maine.

  • Issu de ce mariage, Guillaume refusa l’ordre de Saint-Michel que lui offrait Nicolas d’Angennes, protestant que ceux de son nom n’avaient jamais été faits chevaliers dans l’oisiveté.Le prétexte est singulier à une époque où les guerres civiles ensanglantaient le pays.Il voulait fonder une collégiale à la Rongère, quand il mourut subitement, le 9 août 1571.

On trouve parmi les collatéraux :

Puis :

  • René V de Quatrebarbes, fils aîné de Lancelot II de Quatrebarbes et de Françoise de Cervon, est l’auteur de lHistoire généalogique de la maison de Quatrebarbes.

  • Hyacinthe de Quatrebarbes, fils du précédent, était chevalier de l’ordre du Saint-Esprit, et de l’ordre de Saint-Michel.

Branche de la Roussardière

  • Élie de Quatrebarbes, oncle du précédent, commença la branche de la Roussardière.C’est de cette souche que sont sorties les illustrations au de cette famille, à savoir :

  • Théodore de Quatrebarbes (1803-1871), officier dans la garde royale, député, conseiller général, gouverneur d’Ancône en Italie

  • Bernard de Quatrebarbes (?-1867), militaire de l’armée pontificale.

Branche de la Sionnière

  • Hyacinthe IX Marie Joseph Henri Thibault de Quatrebarbes (1920-1981), saint-cyrien (promotion Maréchal Pétain : 1940-1942), commandant de la blindée (1970-1972), général de corps d’armée et grand officier de la Légion d’honneur.

Alliances notables

La famille de Quatrebarbes s’est alliée aux : L’Enfant, Saint-Rémy (sieurs du Pin), de Brée, La Tour-Landry, au Cibel de Montecler, etc.

qwanturank titres

D’Hozier indique un sceau de Jean Quatrebarbes, 1372, où étoit empreinte la figure d’une tête d’homme portant une grande moustache fourchue.Dom Morice donne celui de Jean Quatrebarbes.

Le blason de Foulques de Quatrebarbes est représenté (pour l’année 1218) dans la salle des Croisades du Musée de Versailles.

La devise des Quatrebarbes est “In altis non deficio”.

Titre : marquis (titre de courtoisie)

Bibliographie

  • Jougla de Morenas, Grand armorial de France