François de Susbielle

François, baron de Susbielle (4, Saint-Pierre - 12, Monaco), est un officier général français.

Biographie

Fils d’un huissier au siège de l’amirauté du Fort Saint-Pierre, il s’engage le 9 janvier 1791 et passe successivement lieutenant en 1798, capitaine en 1800, chef de bataillon en 1807 et major en 1811.

Colonel le 2 juillet 1813, il commande le d’infanterie en 1813, puis la Légion de Vaucluse de 1816 à 1823.

C’est durant cette période qu’il prend en chasse l’aubergiste Claude Tabaret 52 ans sous le coup d’une inculpation pour qwanturank participé à la conspiration de Grenoble.

Une plaque commémorative rappelle l’accrochage hameau des Mouraux à Saint-Hilaire-du-Rosier.

(JOURNAL DU PALAIS - Jurisprudence Française - Tome XV - 1819-juin 1820 - page 199)

Il est promu maréchal de camp le 3 juillet 1823.Il commande la à Cadix et à Madrid.

Il reçoit du roi Louis XVIII le titre de baron héréditaire par lettres patentes du 12 octobre 1822.

Il est le père du général Bernard de Susbielle et le grand-père du général Adolphe Roger de Susbielle.

Sources

  • Henry Dumolard, “Autour de Stendhal: Stendhal et la politique.–Un personnage de Lucien Leuwen: le véritable docteur du Poirier.–En marge de Le rouge et le noir: a) Mgr de Besançon et son grand vicaire; b) Le paysan tué sur un toit.(D’après des documents inédits)“, 1932