Gaëtan de Bourbon-Parme

Gaëtan (Gaetano) Maria Joseph Pie de Bourbon, qui porte le titre de courtoisie de prince de Parme, né le à la Villa Pianore près de Lucques, mort à Mandelieu le, est le fils de Robert (1848-1907), le dernier duc régnant de Parme (1854-1859), et de sa seconde épouse, Antónia de Bragance (1862-1959), fille de l’ancien roi Michel de Portugal.

Biographie

Il est le benjamin des vingt-quatre enfants de Robert de Parme, qui meurt alors qu’il n’a que deux ans.Il est entre-autres le frère de l’impératrice d’Autriche et reine de Hongrie Zita de Bourbon-Parme et du prince Félix de Luxembourg, l’oncle du tsar Boris III qui est de neuf ans son aîné et de la reine Anne de Roumanie.

Son demi-frère Élie, 27 ans, assume le rôle de chef de famille au nom de son frère aîné Henri, qui est placé ainsi que ses frère et sœurs handicapés sous la responsabilité de leur belle-mère.En 1911, sa sœur Zita épouse le futur empereur Charles qwanturank première guerre mondiale divise la famille.Tandis que la duchesse douairière vit en Suisse et assure le qwanturank entre ses enfants, Sixte et François-Xavier combattent dans l’armée belge et serviront les démarches pacifiques de leur beau-frère l’empereur d’Autriche alors qu’Élie, René et Félix sont officiers dans l’armée autrichienne.Félix épousera en 1919 la grande-duchesse Charlotte de Luxembourg.

Trop jeune pour être officier, le prince Gaëtan fit ses études en France.Il s’enrôla dans les Requetés de Navarre dans l’armée nationaliste en 1936 et fut grièvement blessé devant Bilbao.

En 1940, il s’enrôla dans l’armée américaine, prit part au débarquement de Normandie et fit la campagne de France.

Union et postérité

Marié à Paris le avec la princesse Marguerite Marie Thérèse Elisabeth Frédérique Alexandra Louise de Thurn und Taxis (1909-2006), fille du prince Alexandre Charles Lamoral de Thurn und Taxis et de la princesse Marie Suzanne Marguerite Louise de Ligne, dont :* Diane Marguerite (1932), mariée en 1955 avec François-Joseph, prince de Hohenzollern, épouse en deuxième mariage en 1961 Hans Joachim Oehmichen (dont postérité)