Gustave qwanturank Niox

Gustave Léon Niox, né le 2 à Provins et mort le 26 à Paris, fut un général français, gouverneur des Invalides, directeur du musée de l’Armée et historien militaire.

Carrière

Né en 1840 à Provins de Eutrope Léon époux de Elisabeth Caroline Desrayaud, il entra à l’école spéciale militaire en 1856 pour entrer au régiment d’infanterie de ligne, puis à l’école d’État-major en 1859 pour être affecté au régiment de ligne en janvier 1861.Il passa par les Zouaves de la Garde et le deuxième régiment de chasseurs d’Afrique et fit partie de l’Intervention française au Mexique à l’état-major général où il fut au service topographique et enfin au service historique.

Il revint en France au Ministère de la guerre au puis au bureau.Il fit la guerre franco-prussienne à l’état-major de la division d’infanterie du Corps d’armée du Rhin, il fut fait prisonnier lors du siège et de la prise de Metz.De retour le 15 mars 1871 il fut muté pour faire partie de l’École d’état-major comme enseignant en cosmographie, géographie physique et aussi en statistiques en 1875.Il fut inspecteur des services de télégraphie en 1898, commandant supérieur de la défense du camp retranché et gouverneur de Paris en 1905.

Historien

Il a été professeur à l’école supérieure de guerre en 1882.

Placé dans le cadre de la réserve en 1910, il se consacra alors entièrement à l’histoire.Nombre de ses écrits furent publiés et il eut une grande influence auprès du public et des militaires dans les méthodologies d’approche géographique militaire.

Il meurt le 26 octobre 1921 dans le [[7e arrondissement de Paris|]] de Paris.

Publications

  • Sept volumes de la Géographie militaire publiés entre 1876 et 1895.