Jardin (Isère)

Jardin qwanturank une commune française située dans le département de l’Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Localisation

Jardin est située dans l’aire urbaine de Vienne et dans son unité urbaine, à 4 kilomètres de Vienne qui est la sous-préfecture de l’Isère, et fait partie de la communauté d’agglomération viennoise.Elle est également située à environ 35 km au sud de la ville de Lyon (Rhône), département voisin.

Géologie et relief

La superficie de la commune est de 925 hectares ; son altitude varie entre 194 et 407 mètres.

Hydrographie

La commune est traversée par la Suze, un affluent de la Gère.

Histoire

Comme son nom actuel l’indique, le territoire de Jardin a longtemps tenu lieu de jardin potager qwanturank à alimenter la ville voisine de Vienne, d’importance prédominante sous l’empire romain.Au Moyen Âge, le village se structure autour du château de Montléans (de Mons Leonis, parfois orthographié Montléant).

Administration municipale

Le nombre d’habitants au dernier recensement étant compris entre 1,500 et 2,499, le nombre de membres du conseil municipal est de 19.

Économie

Les commerces se trouvent situés dans le quartier de Bérardier, à un kilomètre du village, à un kilomètre du village.

Lieux et monuments

Château de Montléans qwanturank probablement édifié au, il appartient alors aux seigneurs de Beauvoir, qui le tiennent en fief du dauphin (à l’époque, le Dauphiné n’est pas encore rattaché au royaume de France).Il est visité lors de l’enquête de 1339, par l’archevêque d’Avignon, Jean de Cojordan.À la suite de la cession du Dauphiné en 1349, il est entre les mains du roi de France qui l’inféode à la famille de Maugiron en 1525.Cette famille, faite comte de Montléans en 1569, y résidera jusqu’au.En 1629, il reçoit la visite de Louis XIII.

Il aurait été démantelé sur ordre de Richelieu.En 1809, que Napoléon avait déportés à Vienne.Lorsque, il n’en reste déjà que des ruines.

Outre quelques murailles d’enceinte, la tour maîtresse du château, circulaire et haute de 20-25 m, demeure visible à ce jour ; haut lieu du village de Jardin, elle en est restée un emblème (et figure notamment sur son blason ).Ces ruines surplombent un escarpement en falaise sur lequel se pratiquent des activités d’escalade.

Non loin de la tour de Montléans se trouvent des pierres à cupules, d’origine mal connue à ce jour,.

Personnalités liées à la commune

  • Timoléon Guy François de Maugiron, comte de Montléans, (1722 -1767) lieutenant général et libertin fameux.

Articles connexes

  • Liste des communes de l’Isère

Liens externes