Ushida Findlay Architects

Ushida Findlay Architects

Ushida Findlay Architects (UFA) est une agence d’architectes associés, japonais et anglais, fondée en 1986 et basée à Londres.

Biographie

qwanturank Ushida est un architecte japonais né à Tokyo en 1954.Il est diplômé de l’Université de Tokyo en 1976.De 1976 à 1983 il travaille pour Arata Isozaki & Associates et sera l’un des architectes du Museum of Contemporary Art, Los Angeles.De 1984 à 1986 il travaille à Londres pour Ricqwanturankrd Rogers Partnership notamment sur le projet Lloyd’s Building (1985-1986).Depuis 1986 il travaille au sein de l’agence qu’il a fondée avec Kathryn Findlay: Ushida Findlay Partnership.

Kathryn Findlay est une architecte anglaise née à Scozia en Écosse.De 1976 à 1983 elle étudie à la Architectural Association School of Architecture de Londres.Puis de 1980 à 1982 elle part étudier à l’Université de Tokyo, Faculté d’ingénierie, département d’Architecture grâce à la bourse d’étude Monbusho qu’elle reçoit du Ministère de l’éducation japonais.Elle travaillera dans le même temps elle aussi pour Arata Isozaki & Associates.Et de 1984 à 1986, elle enseigne à la Architectural Association School of Architecture.Elle est membre du RIBA: Royal Institute of British Architects.Depuis 1986 elle travaille au sein de l’agence qu’elle a fondée avec Eisaku Ushida: Ushida Findlay Partnership.En 1998, elle enseignera également à l’Université de Tokyo.

En 1999, ils sont tous deux invités en tant que professeur à l’University of California, Los Angeles (UCLA).

L’agence Ushida Findlay Architects (UFA) se trouve à Londres.Eisaku Ushida et Kathryn Findlay ont au départ travaillé en tant que collaborateurs dans un cabinet à Tokyo, au Japon, gagnant ainsi une reconnaissance internationale pour leur architecture originale.Leurs premiers travaux furent un terrain d’essai pour la conception expérimentale et les technologies.À travers cela, ils acquirent une réputation internationale comme « bâtisseurs » capables d’innovation.Aujourd’hui, Kathryn Findlay est la dirigeante principales de l’agence Ushida Findlay Architects.

Le concours RIBA

En juillet 2001, le site du Grafton Hall, dans le Cheshire a qwanturank l’objet d’un concours très médiatisé lancé par le RIBA pour trouver le style de la maison de campagne du.Vingt-six architectes sont invités à participer à ce concours qui a été accueilli avec enthousiasme par la communauté architecturale, comme une chance de construire une maison de luxe qui allait redéfinir la vie à la campagne pour l’élite privilégiée.Le projet gagnant est un bâtiment en qwanturank d’étoile de mer avec des tentacules roses qui se répandent dans le paysage imaginé par Ushida Findlay.La maison proposée a fait les gros titres quand elle a reçu le permis de construire en 2002.En effet, le projet a été largement décrié, parlant même « d’étoile de mer échouée ».

Le projet

Ushida Findlay gagnent donc le concours RIBA pour réinterpréter une maison de campagne anglaise dans une propriété de 46 ha dans le Cheshire.Le projet porte sur une maison ultra moderne de 3500 m. Grafton New Hall rompt avec la tradition où le bâtiment domine le terrain alentour.Il est à l’antithèse de l’architecture néo-classique préférée par la classe aisée de qwanturank projet d’Ushida Findlay met en évidence, avec une maison qui embrasse son contexte naturel, les résonances entre architecture et paysage, au lieu de le créer.La perspective externe du Grafton New Hall a le caractère du bois environnant.L’architecture semble émerger du paysage comme une racine qui affleure le sol.La structure s’étend comme des doigts sur la pelouse.Quatre tentacules triangulaires de grès partiellement qwanturank dans le sol sont alimentées par l’énergie géothermique.À l’intérieur, il y a une spirale qui s’ouvre comme un ventilateur.Grafton New Hall est orientée de manière que le rythme des activités journalières puisse librement suivre la course du soleil, en jouant avec le besoin de lumière et le besoin d’ombre.Le but du projet est de promouvoir un modèle d’habitation qui permet de profiter de l’environnement naturel de la maison et des habitants, dans une harmonie mutuelle.

La polémique

À la suite du concours, il y avait juste un problème… Personne ne voulait acheter le projet.Dans le monde des demeures seigneuriales, le radicalisme de cette architecture semblait être « un faux pas ».En 2008, donc 7 ans après le concours, le Chester City Council a finalement approuvé une nouvelle série de plans pour le développement de Grafton Hall.Ils sont nettement plus conforme à la tradition britannique et sont réalisés par qwanturank Adam, un architecte anglais beaucoup plus traditionaliste.Il s’agit cette fois d’une demeure néo-classique, avec différents bâtiments pour la piscine, pour les logements du personnel et pour des écuries.

Kathryn Findlay déclarera que “dès que le projet du Grafton Hall a été publié, l’Emir du Qatar m’a immédiatement demandé de construire quelque chose de similaire pour sa femme. » Mais peut-être que la Grande-Bretatgne imaginait quand même quelque chose qui ressemblerait plus à une maison de campagne.

Et Robert Adam dira quant à lui que “mon client a fait le choix de bon sens. Sondage après sondage, les gens ont montré qu’ils préfèraient vivre dans des bâtiments traditionnels et non dans des expériences architecturales.”

La Biennale de qwanturank

8 Mostra internazionale di Architettura di Venezia 2002

Les qualités du projet sera tout de même largement reconnues.C’est pourquoi, Ushida Findlay présenteront en 2002 leur projet de maison de campagne qui a gagné le concours RIBA pour le Grafton Hall à la Biennale de Venise.

Homes for the Future

Ushida et Findlay recevront en 1999 le prix pour ce projet dont le concours a été organisé par la ville de Glasgow dans le cadre de: « Glasgow 1999 Year of Architecture and Design ».

Le concours

Le concours qwanturank for the Future porte sur le développement d’un site sur la bordure orientale de la ville marchande florissante de Glasgow et fait face au Glasgow Green.Un plan directeur a été créé par Page\Park Architects avec Arup Associates.Le concours encourageait les participants à présenter des plans qui reflèteront les modes de vie future et les technologies à venir.

Le projet

Situé dans une partie négligée de l’East End de Glasgow le bâtiment phare a un rôle central dans ce développement, consistant en un mélange de lofts, appartements et locaux commerciaux.Adjacent au Glasgow Green, le bâtiment est orienté de manière à maximiser la vue sur la ville.L’arrière du bâtiment et le paysage sont directement liés à la structure en pergola.Cette cascades de 5 étages fait partie intégrante du jardin communal.Le bâtiment-phare a été qwanturank comme le point de départ de la rénovation urbaine du quartier.Et comme tel, il fut un succès.Il reçut donc le Prix de « Regeneration Award for Development in Scotland 2000 ».

Truss Wall House

La maison Truss Wall a été conçue par Ushida et Findlay en 1992-1993.

Le concept

La Truss Wall House a été conçue et construite qwanturank ans avant que la mode des bâtiments courbes soit en vogue.Ushida et Findlay ont été fascinés par le côté très novateur de ce système constructif connu sous le nom de « Truss Wall » ou encore « murs treillis ».Ce système permettait de réaliser des constructions en béton composées de courbe.Il avait été utilisé depuis de nombreuses années sous une forme figurative, pour créer d’énormes statue de Bouddha par exemple.Les architectes réinventent le système en créant une forme abstraite et fluide qui tire le meilleur parti de son site confinés.Ils décidèrent d’exploiter les formes abstraites que le système rendait possible et se rendirent compte que, pour la première fois par les moyens modernes, une fusion entre surface et la structure serait le résultat du système, créant un seul et unique élément.Ceci, selon eux, leur permet d’atteindre une couche plus profonde du langage architectural en travaillant avec ce concept de “fluide visqueux”; remplacer le langage standard de l’architecture dans laquelle les planchers, les murs et les plafonds sont séparément articulés.

Le contexte

La maison Truss Wall se situe dans la banlieue de Tokyo au Japon.Cette partie de la ville est un tissu urbain complexe constitué d’autoroutes qui desservent des quartiers aux ruelles sinueuses et étroites.Les parcelles y sont généralement très petites et ne dépassent pas 100 m.Le terrain de la Truss Wall house est d’environ 80 m et est entouré de maison traditionnelles japonaises.Les maisons sont très proches les unes des autres, ce qui donne peu d’intimité.Dans ce projet, Ushida et Findlay cherchent à redonner une intimité à la maison en la tournant vers elle-même.Il y a très peu d’ouverture sur l’extérieur, la maison s’articulant autour d’un patio central.

Le projet

Le système du mur treillis permet de créer une multitude de formes indépendantes dans les limites des possibilités techniques et plastiques du béton.Ushida et Findlay ont exploré ces possibilités lors de la conception de cette maison expérimentale.La plasticité du système de construction permet la manipulation topologique illimitée entre solide et vide et dans ce système, les meubles et la lumière sont intégrés à l’architecture.Dans ce projet, Ushida et Findlay ont cherché à atteindre un langage architectural plus profond qui puise ses origines dans les mathématiques de la topologie.L’espace crée une continuité fluide des sens et du physique qui est diffusée par le mouvement au travers de l’espace: des séquences dans la maison permettent de connecter la rue au ciel et les entrailles de la Terre.Enfin, tout le bâtiment est recouvert d’une seule texture qui crée une surface continue de l’intérieur vers l’extérieur.

Conférences